« Colonne vertébrale lacérée, facture de sternum, une clavicule en miettes, perforation du foie et une migraine d'enfer.
– Vous oubliez le pneumothorax.
– Ah oui, un pneumothorax. À part ça, ça va. »
Nick Fury et le Docteur Fine [src]

L'attaque contre Nick Fury était une tentative d'assassinat directe contre le Directeur du S.H.I.E.L.D. Nick Fury à Washington, D.C. orchestré par HYDRA quand Fury tenta d'interrompre le Projet Insight. HYDRA envoya son meilleur agent, le Soldat de l'Hiver, après que Fury ait échappé aux agents d'HYDRA envoyés pour le tuer, et ce dernier sembla être assassiné de plusieurs balles dans l'appartement de Steve Rogers. Cette attaque s'avéra être un évènement majeur qui déclencha le conflit entre le S.H.I.E.L.D. et un HYDRA renaissant.

Contexte

Depuis des décennies, à l'insu du S.H.I.E.L.D., l'organisation terroriste HYDRA a infiltré l'organisation après leur supposée disparition pendant la Seconde Guerre mondiale. Nick Fury avait des suspicions sur le réel objectif du Projet Insight et embaucha alors secrètement un mercenaire algérien, Georges Batroc, et son équipe afin de détourner le Lémurian Star.

Captain AmericaBlack Widow et le STRIKE reprennent le navire, puis Romanoff télécharge les données du Projet Insight sur une clé USB pour Fury. Lorsque Fury tente d'accéder aux données, l'accès est refusé sur ordre de lui-même. Devenant de plus en plus suspicieux, il demande à Alexander Pierce l'autorisation au Conseil de Sécurité mondiale de retarder le lancement des Héliporteurs du Projet Insight.

Attaque

Traque dans Washington D.C

« Sors-moi de là ! »
Nick Fury [src]

Inquiet des éléments qu'il a découvert, Nick Fury quitte le Triskelion dans son véhicule afin de rencontrer Maria Hill. Sur le chemin, des agents d'HYDRA, déguisés en officiers de police de Washington, D.C, attaquent son véhicule. Tout d'abord, ils enfoncent et piègent le véhicule de Fury avec leurs propres véhicules et ouvrent le feu. Cette tentative échoue en raison du blindage lourd du véhicule de Fury. Ils tentent ensuite de détruire la vitre du côté conducteur à l'aide d'un bélier. La vitre résiste à trois coups avant que Fury ne décide de répliquer avec une tourelle mitrailleuse incorporée dans le véhicule. Lorsque la tourelle est endommagée, Fury n'a plus aucune option et tente d'échapper à ses assaillants.

Cependant bien que Fury ait semé les assaillants, le Soldat de l'Hiver apparaît en face de lui. Il tire une grenade en forme de disque magnétique qui s'accroche au chassie du véhicule et explose. Sévèrement blessé, Fury utilise le Trou à Souris pour se frayer un chemin à travers le véhicule et le sol. Il s'échappe à travers les égouts. De là, Fury se rend à l'appartement de Steve Rogers, espérant l'alerter de la corruption présente au sein du S.H.I.E.L.D.

Tentative d'assassinat

« Ne faites confiance à personne. »
Nick Fury à Steve Rogers [src]

Plus tard dans la soirée, lorsque Steve Rogers retourne dans son appartement, il découvre Fury chez lui. Fury lui explique la situation en employant un langage codé et lui donne la clé USB contenant les données du Lémurian Star. Pendant qu'il explique la situation, il se fait tirer dessus par le Soldat de l'Hiver à travers les murs de l'appartement. Sharon Carter, une agent des Forces Spéciales du S.H.I.E.L.D., qui était sous couverture pour protéger Rogers, enfonce la porte après avoir entendu les coups de feu. Elle explique son rôle à Rogers, qui lui dit de rester avec Fury pendant qu'il poursuit le Soldat de l'Hiver. Malgré tout, Rogers ne réussit pas à l'arrêter.

Conséquences

« Le Capitaine Rogers a des informations sur l'assassinat de Nick Fury. Il a refusé de nous les donner. Aussi difficile que ce soit à admettre, Captain America est un fugitif pour le S.H.I.E.L.D. »
Alexander Pierce [src]

Nick Fury est amené à l'hôpital de Bethesda, dans le Maryland où il « succombe » de ses blessures. Malgré tout, à l'insu de tout le monde, Fury a utilisé un sérum de ralentissement du pouls créé par Bruce Banner pour simuler sa mort. En raison de cela, Fury est déclaré mort par le Dr. Fine. Steve Rogers et Natasha Romanoff discutent de la situation à l'hôpital et lui explique qu'elle sait qui est le Soldat de l'Hiver.

Avec Fury étant déclaré mort, Alexander Pierce convoque Rogers dans son bureau pour découvrir ce que Fury aurait pu lui dire. Rogers affirme qu'il n'en est rien, mais Pierce n'est convaincu et ordonne au STRIKE de le capturer. Le STRIKE échoue et Rogers s'échappe. Sachant que Rogers pourrait être une menace pour le Projet Insight, il ordonne une frappe contre Rogers et Romanoff. Le STRIKE et le Soldat de l'Hiver les capturent, ainsi que le Faucon, mais Maria Hill les libère et les conduit à Fury.

Fury sélecte que que très peu de personne sur sa fausse mort, parmi lesquelles Maria Hill, Captain America, Black Widow, le Faucon ou Eric Koenig. Il envoie un message à Phil Coulson à travers son badge du S.H.I.E.L.D. avec les coordonnées d'une base secrète nommée Providence.

Lorsqu'elle est confrontée par Melinda May, Maria Hill le fait que Nick Fury ait survécu à son attaque.

Plus tard, Fury sauve les vies de Jemma Simmons et Leo Fitz, et il assiste l'Équipe de Coulson contre John Garrett dans la Bataille de Cybertek. À la suite de la bataille, Fury nomme Coulson Directeur.

Pensant toujours que Fury est mort, Robert Gonzales crée sa propre faction du S.H.I.E.L.D. Lorsqu'il découvre l'autre faction dirigée par Phil Coulson opérant avec un style similaire à celui de Fury, il envoie les agents Bobbi Morse, Isabelle Hartley et Alphonso Mackenzie pour infiltrer sa faction et récupérer la Boîte à outils de Fury. Finalement, ces deux factions s'affrontent dans la Guerre Civile du S.H.I.E.L.D jusqu'à ce que Coulson révèle que Fury est toujours en vie et que Gonzales accepte que Coulson soit le Directeur.

Apparitions

L'attaque contre Nick Fury apparaît dans :

Date de dernière mise à jour : Dim 24 mai 2020

Vous devez être connecté pour poster un commentaire