Ant-Man et La Guêpe – Sortie et critique du film !

35520919 2168057949904937 7645115862180954112 o

Ant-Man et La Guêpe – Sortie et critique du film !

Par Lucas VAURIE  –  le 17 juillet 2018

Dernier blockbuster (ou mini-buster) de l'année pour Marvel Studios, Ant-Man et La Guêpe est sorti avec quelques semaines de retard en France dans les salles obscures.

Critique garantie sans spoilers !

Passer après Avengers : Infinity War aurait pu paraître difficile, mais après deux blockbusters sérieux, Marvel peut légitimement retourner à une ambiance plus adoucie avec Ant-Man et La Guêpe. Impossible de comparer Ant-Man et La Guêpe à Avengers : Infinity War, il n'y a strictement rien en commun et ce serait une erreur de le faire. Il faut comparer aux suites de l'Univers Cinématographique Marvel, mais aussi au premier Ant-Man. L'ambiance n'a pas changée : mené par un Luis déjanté et un Scott Lang toujours aussi absurde, Ant-Man et La Guêpe ne se prend pas énormément au sérieux. L'intrigue est convenable mais dans la même trempe que le premier Ant-Man. L'ensemble est donc sympathique, mais ne fait pas pour autant un film marquant au sein du MCU ni même dans le genre super-héroïque : une intrigue banale, des bonnes scènes d'actions et on passe à la suite. Rien de surprenant, et rien de révolutionnaire. 

Du côté des personnages, Ant-Man (Paul Rudd) et la Guêpe (Evangeline Lilly) se partagent l'affiche ... oui et non. Hank Pym (Michael Douglas) est tout aussi présent et c'est une bonne chose. Néanmoins, une tristesse nous reste au travers de la gorge ... une Guêpe fade de part son actrice, mais aussi de part son costume. Si le costume avait été gris, tout aurait été pareil. C'est triste. Scott Lang reste égal à lui-même. Toujours héroïque malgré des choix loufoques, parfois égoïstes et finalement pas assumés, ce qui le rend héroïque. Difficile néanmoins de cerner une évolution dans le personnage, là où c'est flagrant pour Tony Stark dans Iron Man 2 ou Steve Rogers dans Captain America : Le Soldat de l'Hiver. Espérons que le scénario soit similaire à celui de Thor où il aura fallu attendre un troisième opus pour développer le personnage. Le bon point est – comme pour Ant-Man – attribué à Hank Pym ... Michael Douglas parvient à rendre à l'écran un personnage important des comics de façon antipathique et attachante à la fois. Pas grand chose à dire pour Bill Foster (Laurence Fishburne) ou Janet van Dyne (Michelle Pfeiffer). Luis (Michael Peña) est quant à lui toujours aussi redoutable et efficace dans l'humour.

Image result for ant-man et la guepe

Du côté des antagonistes, il y avait fort à faire après le bon rebond de qualité des antagonistes depuis le Vautour dans Spider-Man : Homecoming. La charge a donc été confiée à Hannah John-Kamen dans le rôle du Fantôme. Il faut dire que l'actrice jette un lourd charisme dans ses scènes, mais que le développement du 'méchant' retourne dans ses travers habituels ... à savoir qu'il manque tout simplement de développement. Néanmoins, les motivations du 'méchant' sont logiques et compréhensibles. Mais le manque de développement entraîne un problème du côté spectateur, on s'identifie moins au personnage qu'un Vautour, qu'un Killmonger ou qu'un Thanos. Saluons les scènes d'actions, drôlement bien réalisées qui sont LE véritable point du film. Un spectacle bien sympathique qui surclasse Ant-Man ici. Bonne amélioration pour le réalisateur Peyton Reed. Et que dire de la fameuse Dimension Quantique tant attendue ... C'est coloré, c'est grand, c'est beau ... Tout ça pour ne rien montrer ? Pour le coup, très mauvais point. Du côté de la bande-son, on remixe la bande originale du premier film en une dizaine de versions sans se fouler. 

En bref, Ant-Man et La Guêpe assure le divertissement sans se prendre la tête, mais n'ose strictement rien. Sans les superbes scènes d'actions et les liens avec le futur du MCU, on se mets à imaginer ce qu'est le film ... d'une grande tristesse. La Guêpe représente peut-être la plus grosse déception du film. Hope van Dyne était fade dans le premier opus, et le reste dans le second. Au sein de dizaines d'autres Avengers, comment ce personnage peut-il exister ? En clair, merci à Ant-Man et La Guêpe de faire retomber la pression après Avengers : Infinity War. Merci aussi d'assurer un spectacle sympathique. Mais c'est malheureusement tout.

Image result for ant-man et la guepe

Au lendemain de la Guerre Civile de Captain America : Civil WarScott Lang fait face aux conséquences de ses choix en tant que super-héros et père. Alors qu’il lutte pour rééquilibrer sa vie familiale avec ses responsabilités en tant qu’Ant-Man, il est confronté à Hope van Dyne et au Dr. Hank Pym qui lui confient une nouvelle mission urgente. Scott doit une nouvelle fois mettre son costume et apprendre à se battre aux côtés de la Guêpe, alors que l’équipe travaille ensemble pour découvrir les secrets de son passé.

N'hésitez pas à réagir sur nos réseaux sociaux !

Le film Ant-Man et La Guêpe est disponible au cinéma depuis le 18 juillet 2018 avec Paul Rudd dans le rôle de Scott Lang / Ant-Man, Evangeline Lilly dans le rôle de Hope van Dyne / la Guêpe, Michael Douglas dans le rôle de Hank PymMichael Peña dans le rôle de LuisRandall Park dans le rôle de Jimmy Woo, Hannah John-Kamen dans le rôle du FantômeWalton Goggins dans le rôle de Sonny Burch, Michelle Pfeiffer dans le rôle de Janet van Dyne et Laurence Fishburne dans le rôle de Bill Foster.

Critique Ant-Man et la Guêpe

2015 - 2018 —  Marvel CinéVerse
La création et la gestion du site sont faites par passion. Vous souhaitez nous rejoindre ? Contactez-nous !
Le contenu du site, bien que non-inédit, provient d'un gros travail personnel ou de traduction. Merci de respecter cela.
Lucas Vaurie
(créateur et administrateur) - lucas.vaurie@marvel-cineverse.fr
N'hésitez pas à nous signaler un quelconque problème (orthographe, envie d'une page, erreurs ...).