Black Widow - Sortie et critique du film !

Black widow news 1

3 juillet 2019. Spider-Man : Far From Home. Plus de deux ans depuis la sortie du dernier film Marvel Studios sur grands écrans. Après le lancement d'une nouvelle phase et le passage d'une pandémie mondiale qui aura tout stoppé sur son passage, y compris le monde d'Hollywood, un semblant de normalité reprend son droit avec le retour de la fanfare de Marvel Studios pour le film Black Widow de Cate Shortland (prévu initialement ... en mai 2020). Black Widow n'est probablement pas le film le plus glamour du MCU en raison de son retard et de son placement. Toutefois, grâce à un ton sérieux que l'on a aimé par le passé et une intrigue de plus en plus prenante de minute en minute, le film sort aisément un très bon résultat, avec une Scarlett Johansson au sommet de sa forme, qui tire sa révérence.

Entrons dans le vif du sujet. Scarlett Johansson est une véritable star. Bien évidemment on le savait déjà, mais elle porte ici son personnage à un niveau sublime et à un tel point qu'une évidence nous frappe : oui, après une première apparition dans Iron Man 2 en 2010, Black Widow devait avoir le droit à son propre film, à sa propre histoire. Justice est désormais rendue, mais il est indéniable que cette histoire arrive en un sens trop tard pour un film qui se déroule après Captain America : Civil War sorti en 2016, et surtout en abordant l'histoire d'un personnage décédé dans Avengers : Endgame il y a deux ans. Toutefois, à l'heure où le MCU repart plein gaz vers de nouveaux horizons, cet épilogue sous forme de voyage dans le passé de l'univers Marvel est aussi rafraîchissant. Black Widow offre toutefois des pistes sur l'avenir avec la seconde vedette du film : Florence Pugh est formidable et offre une performance remarquable dans le rôle de Yelena Belova. Je signe déjà pour un hypothétique Black Widow 2 en attendant la série Hawkeye où l'actrice pointera le bout de son nez. La relation de son personnage avec Natasha Romanoff est réellement touchante du début à la fin et forme une dynamique qu'on adore suivre au fil du film.

Sur les autres personnages, amère déception sur le personnage de David HarbourRed Guardian, qui passe beaucoup trop pour le clown de service tout en étant également une sacrée ordure par moments. Difficile de le faire briller avec une telle écriture ... La Melina Vostokoff de Rachel Weisz est en revanche plus dans la nuance, apportant une touche de noir et une touche de blanc qui déteint notamment de façon très intéressante sur Natasha Romanoff. Que dire sur le personnage de O-T Fagbenle, si ce n'est qu'il est totalement inutile ? L'histoire du film en elle-même est relativement bonne car elle s'appuie aussi grandement sur tout un univers autour. L'ancrage avec tous les wagons du MCU est extrêmement clair, même pour une personne qui n'est pas un suiveur spécialisé. Les scènes d'actions sont fortes et prenantes, bien que parfois légèrement trop courtes. Cela est peut-être notamment dû aux éléments trop montrés dans la promotion ? Néanmoins, c'est un petit manque, notamment sur une course-poursuite en moto/voiture extrêmement prometteuse mais nous laissant légèrement sur notre fin. L'acte finale spectaculaire est lui découpé en deux morceaux. Un premier vraiment superbe, puis un second bien plus « osé » et démesuré pour des personnages aussi « humains » et terre-à-terre.

D'un point de vue antagonisme, il y a du bon et du moins bon. Le bon réside dans la menace globale du film habitée par la Chambre Rouge qui est présente et marquante. Peut-être un peu trop lorsque l'on sait quand le film se déroule et à quel point cette Chambre Rouge est puissante sur le papier. Il est amusant de constater les très gros parallèles avec le programme Soldat de l'Hiver. À deux reprises, l'URSS/Russie possédait une immense force de frappe. Il aurait peut-être fallu combiner ces forces. Tant mieux pour le « bien ». Cruel et dommage que l'intrigue de la Chambre Rouge n'adresse pas un petit mot au travail qui avait été effectué dans Agent Carter, mais bon, c'est désormais la norme. La déception de l'antagonisme, c'est les deux méchants eux-mêmes. Dreykov (Ray Winstone), d'abord, est beaucoup trop caricatural et ridicule. Il suffit d'une seule réplique de Natasha Romanoff pour démonter totalement ses motivations. Le Taskmaster quant à lui n'est pas en soit un mauvais méchant, mais il est décevant en deux points : il n'est quasiment en rien le méchant emblématique des comics et ses scènes sont trop gâchées par le manque de vrais passages inédits de combat. Tout est déjà trop visible dans les bandes-annonces.

Contenu positif Contenu « négatif »
  • Scarlett Johansson / Florence Pugh, un superbe duo
  • Les scènes d'actions prenantes
  • L'ancrage dans le MCU
  • L'antagonisme au sens large qui représente une vraie menace marquante
  • Le puzzle du passé de Natasha Romanoff prend parfaitement forme
  • Dreykov et le Taskmaster décevants
  • Une action finale peut-être un peu trop démesurée
  • Red Guardian
  • Un film qui arrive tout de même trop tard
Note : 7 / 10

En conclusion, ce Black Widow, qui n'était pas le film le plus attendu du siècle, n'en demeure pas moins une plutôt bonne surprise extrêmement cohérente. Ce qui est attendu est présent, à savoir la présentation du passé de Black Widow, un film sérieux à mi-chemin entre l'action et l'espionnage et la mise en avant de certains pions pour l'avenir du MCU. Un agréable film Marvel avant de passer à des plus gros cadors extrêmements attendus (coucou Les Éternels, Spider-Man : No Way Home ou encore Doctor Strange in the Multiverse of Madness). Notons la présence d'une très bonne scène post-générique à la fin du film.


Dans Black Widow, le nouveau thriller d'espionnage explosif des studios Marvel, Natasha Romanoff voit resurgir la part la plus sombre de son passé alors qu'elle doit faire face à une redoutable conspiration liée à sa vie d'autrefois. Poursuivie par une force qui ne reculera devant rien pour l'abattre, Natasha doit renouer avec ses activités d'espionne et avec des liens qui furent brisés bien avant qu'elle ne rejoigne les Avengers. Réalisé par Cate Shortland et produit par Kevin Feige, le film est mené par Scarlet Johansson qui reprend son rôle de Natasha Romanoff. Florence Pugh est Yelena Belova, David Harbour est Alexei Shostakov alias Red Guardian et Rachel Weisz est Melina Vostokoff.

Le film Black Widow est réalisé par Cate Shortland et est sorti au cinéma depuis le 7 juillet 2021 avec Scarlett Johansson dans le rôle de Natasha Romanoff/Black Widow, Florence Pugh dans le rôle de Yelena Belova, David Harbour dans le rôle de Alexi Shostakov/Red Guardian, Rachel Weisz dans le rôle de Melina VostokoffO-T Fagbenle dans le rôle de Rick MasonRay Winstone dans le rôle du Général Dreykov et William Hurt dans le rôle de Thaddeus Ross.

 

Black Widow Films Critique