L'épisode "Première mission" [01x02] de MISS MARVEL est sorti - votre avis et notre critique !

Image à venir

À l’heure du deuxième épisode de Miss Marvel, Kamala Khan se retrouve confrontée à des ennuis à la Peter Parker … Comment associer la découverte de ses super-pouvoirs – ainsi que le nouveau monde dans lequel elle entre progressivement – à sa vie d’adolescente dans une famille exigeante. C’est sans surprise que la famille de Khan est un pilier de ce que la série raconte. Dans Première mission, épisode qui ne porte pas particulièrement bien son nom, on remarque la religion et son traitement jouent un rôle très intéressant, abordée sous un prisme singulier par Marvel. Toujours dans l’optique d’innover dans ses messages et son traitement de sujets donnés, Marvel joue quelque peu avec le feu sur ce que certains – les principaux concernés d’abord – qualifiaient ici de « non-respect » pour la religion (alcool, critique sur la place de la femme dans la religion, coutumes pas respectées, scène absurde à la mosquée …). Et pourtant, c’est là quelque chose de commun dans le traitement voulu puisque Marvel représente des éléments de la réalité, des perceptions différentes de la religion, sans pour autant imposer un point de vue ou une valeur qui serait meilleure. Cet aspect est d’autant plus visible au travers de la famille de Kamala : une jeune adolescente qui semble se détacher légèrement de la question, des parents plus ou moins flexibles sur le sujet et un frère très ancré et pratiquant.

Ce sujet, qui est réellement sensible, pourra tout à fait déranger, en particulier pour les personnes ayant leur propre sensibilité sur le sujet. De notre point de vue, plus extérieur à tout cela, Marvel ne cherche pas à jeter le discrédit sur le sujet, bien au contraire : le sujet est abordé sous plusieurs angles, tel qu’il est présent dans le monde réel et offre des perspectives variées une religion peu abordée du côté de l’univers super-héroïque. C’est également à l’image du personnage de Nakia Bahadir que l’on découvre plus en profondeur cette semaine. Il sera intéressant par la suite de voir comment le sujet sera abordé, puisque nous sommes à l’épisode 2 uniquement. La religion pourra être abordée comme un obstacle, mais également comme un élément fondamental dans le développement de la jeune héroïne. Encore une fois, impossible d’omettre la performance d’Iman Vellani. C’est à croire qu’elle est née pour le rôle. Le côté super actif du personnage est relativement bien transcrit, surtout lorsqu’on introduit Kamran. Difficile toutefois de cerner où l’on se dirige avec la nouvelle intrigue présentée en fin d’épisode. Que veulent ces gens ? Sont-ils du Clan Destine comme le veulent les rumeurs ? Ce mystère aura au moins le mérite d’être introduit tôt, mais il faut veiller à ne pas patiner dans ce format restrictif de 6 épisodes.

Malgré un développement personnage intéressant, celui-ci est à double tranchant et lorsque l’on cherche à s’appuyer sur les forces du premier épisode, on voit aussi que la réalisation de Meera Menon est nettement moins fraîche que celle du duo Adil El Arbi/Bilall Fallah. On reste dans les bases installées précédemment, mais on ne s’y appuie plus autant. En parallèle, on peine à être embarqué dans le scénario d’ensemble au travers d’un épisode moins rythmé et moins emballant. Du côté des inquiétudes liées aux changements sur les pouvoirs de Miss Marvel … Que dire, si ce n’est qu’un indice de poids est posé : les pouvoirs ne proviennent pas (totalement) dans son mystérieux bracelet. Et si celui-ci était une sorte de pré-activateur de pouvoirs liés aux Inhumains ? Et si le mystère de tout cela remonte aux histoires Pakistanises de la famille Khan ? Là aussi, Marvel ose en traitant le sujet controversé de la Partition des Indes. Enfin, après une certaine débâcle générale autour des effets spéciaux (sur Moon Knight notamment), force est de constater que les constructions cosmiques de Kamala rendent plutôt bien !

Dans l’ensemble, cet épisode Première mission est à mi-chemin entre un bon épisode et un épisode moyen. La principale force, à savoir le développement familial et religieux, peut s’avérer être un fort point crispation ; et on ne parvient pas à trouver un autre point d’ancrage pour rehausser l’engouement général … Au moins pour cet épisode-ci. Rendez-vous donc pour l’épisode 3, qui aura pour mission de nous emballer dans l’intrigue de la série.

Miss Marvel - S01E02 : Première mission - En cherchant l'origine de ses nouveaux pouvoirs, Kamala et Bruno découvrent l'étendue de ses capacités. Mais Kamala met son entraînement de super-héroïne de côté quand elle rencontre Kamran, le nouveau de l'école. Ses pouvoirs vont être mis à rude épreuve quand elle sera confrontée à une situation périlleuse qu'elle est la seule à pouvoir dénouer.

Contenu positif Contenu « négatif »
  • Plusieurs bons mystères distillés par-ci par-là (sur les pouvoirs, sur les antagonistes ...)
  • Un traitement religieux ouvert sur le monde actuel, mature et avec différentes perspectives
  • Le même traitement religieux peut être à double-tranchant et déranger ...
  • Difficulté d'être pleinement emballé par l'intrigue jusqu'ici
  • Une réalisation moins fraîche
Note : 6 / 10

La série Miss Marvel est réalisée par Adil El ArbiBilall FallahSharmeen Obaid-Chinoy et Meera Menon, scénarisée par Bisha K. Ali et est diffusée depuis le 8 juin 2022 sur Disney+. On retrouve au casting Iman Vellani dans le rôle de Kamala Khan/Miss Marvel, Matt Lintz dans le rôle de Bruno Carrelli, Yasmeen Fletcher dans le rôle de Nakia Bahadir, Zenobia Shroff dans le rôle de Muneeba Khan, Mohan Kapoor dans le rôle de Yusuf Khan, Saagar Shaikh dans le rôle de Aamir Khan, Rish Shah dans le rôle de Kamran, Laurel Marsden dans le rôle de Zoe Zimmer et Laith Nakli dans le rôle de Sheikh Abdullah.

 

Série TV Critique Ms. Marvel

Vous devez être connecté pour poster un commentaire