Helstrom – La série est en ligne sur Hulu, review des épisodes !

Helstrom news

Comme attendu, la toute dernière série Marvel Television, Helstrom, est sortie aujourd'hui sur Hulu dans une indifférence totale. Déjà que le succès des séries Marvel était hautement relatif, l'absence totale du logo Marvel dans la série Helstrom, que ce soit au début et même dans le générique de fin de la série n'aide pas et interpelle. Seule trace de Marvel : dans le crédit de fin ...

La critique de la série

Helstrom est globalement une réussite. La série se démarque de toute autre production Marvel par son côté sombre (éclaircissez votre écran …) mêlé à de bons aspects horrifiques assumés. Malgré de gros doutes concernant le duo d’acteurs Tom Austen (Daimon Helstrom) / Sydney Lemmon (Ana Helstrom), force est de reconnaître qu’ils sont une plutôt bonne surprise et ils campent plutôt deux personnages très caractérisés, dont les routes sont à l’opposée l’une de l’autre. Quand l’un regarde devant lui avec espoir, l’autre assume ses ténèbres… Et inversement au fil de la série.

Les autres personnages de la série sont plus ou moins attachants. Elizabeth Marvel crève l’écran dans son rôle de Victoria Helstrom, ou la Mère, ou peu importe comment vous l’appellerez étant donné la subtilement de son rôle au fil de la série. Bon point également pour Ariana Guerra en Gabriella Rossetti, personnage le plus terre-à-terre de la série, qui ne peut lutter dans un monde aussi sombre. Mention spéciale aussi pour Robert Wisdom (Caretaker) et June Carryl (Dr. Louise Hastings).

La série garde un rythme et une qualité linéaire, sans jamais que ça ne baisse ou ne décolle. On regrette encore la longueur des épisodes avec certains passages qui peuvent (et doivent) être raccourcis pour plus aller à l’essentiel, d’autant plus que la confusion règne du début à la fin quant à notre compréhension limpide des évènements. On regrettera également une intrigue qui laisse penser à quelque chose sans jamais s’y intéresser réellement au final. Le résultat ? C’est évidemment que les rebondissements sont présents, car plus faciles à réaliser. Mais pourquoi avoir promis d’aborder autant un sujet – et pas un petit sujet, que ce soit à l’échelle de la série ou à l’échelle des comics – pour ne pas le faire ou faire une fin aussi ouverte à la série ? Nous ne verrons jamais ce qu’il adviendra de tout ça, mais néanmoins, Helstrom tient la route. Dans une période épidémique sans contenu Marvel, la série se laisse regarder plutôt bien. Quand on s’y attache, la frustration pourra éventuellement ressortir avec une fin aussi ouverte …

Review des épisodes

S01E01 : Mother's Little Helpers - Daimon Helstrom enquête sur un jeune garçon possédé dans l'Oregon. Pendant ce temps à San Francisco, Ana Helstrom lance une vente aux enchères pour exposer un criminel. D'étranges événements à St. Teresa provoquent des inquiétudes alors la mère éloignée des jumeaux reste hospitalisée.

Un bon premier épisode avec des bases solides représentant de façon plutôt cohérente les éléments fondamentaux des comics autour des Hellstorm, mais en adaptant avec les moyens de la série. Malgré ces faibles moyens, on retrouve dès ce premier épisode quelques effets spéciaux utilisés à bon escient et qui permettent notamment de mettre en place des éléments d'horreur intéressants et bien exécutés. Il faut dire que ce n'est du jamais vu jusqu'ici dans une production Marvel. Les séries Netflix savaient être sombres. Helstrom va plus loin en étant sombre et horrifique par moments. Espérons qu'un jour, Marvel Studios ose faire quelque chose dans un tel accabit (Ghost Rider ? Reboot de Punisher ?). Dans cet épisode, notons la présence du X-Men Colossus de l'infirmier Keith Spivey ... sous les traits de l'acteur Daniel Cudmore, qui incarnait Colossus dans les tous premiers films X-Men jusque dans X-Men : Days of Future Past en 2014. Au-delà de tout cela, un premier défaut apparaît, semblable à ce qui était présent pour les séries Netflix : la longueur de l'épisode. On manque souvent d'aller plus vite à l'essentiel ...

Hel101

S01E02 : Viaticum - Un horrible accident amène Daimon et Gabriella à se battre pour sauver l'âme d'un homme, tandis qu'une force obscure tente de les arrêter. Pendant ce temps, la relation de Yen avec son travail prend une tournure sombre vers l'obsession, et une découverte amène de nouveau Ana à St. Teresa.

Comme on s'y attendait en voyant les premiers extraits de la série, le duo Tom Austen/Sydney Lemmon manque cruellement de charisme malgré la volonté de bâtir une vraie personnalité aux personnages : l'un extrêmement terre à terre et qui ne se laisse pas déstabiliser, et l'autre qui joue la dure avec un côté excentrique mais dont le passé semble être une véritable fissure. Au milieu de cela, deux personnages attirent notre curiosité dans cet épisode : premièrement Caretaker (Robert Wisdom) ... qui joue dans deux cours différentes, et Chris Yen (Alain Uy) qui devient subitement obsédé par toutes ces histoires démoniaques. Un épisode plus court, mais pas plus rythmé. Fort heureusement, la fin de celui-ci reste suffisamment intense pour garder notre attention pour la suite, sans être transcendante pour autant.

Hel102

S01E03 : The One Who Got Away - Daimon et Ana en apprennent plus à propos de la destruction laissée par leur père dans son sillage. Avec Gabriella, ils rendent visite à une victime potentielle et se trouvent dans une situation plus sombre qu'ils auraient pû l'imaginer. Hastings choque Caretaker avec une révélation brutale.

Ana Helstrom est un personnage réellement atypique et excentrique. Son écriture est plutôt intéressante puisque derrière cette carapace de femme forte et solide sur ses appuis, cela semble être tout l'inverse. Il faut que son passé ne l'aide pas. Celui-ci est différent des comics mais reste néanmoins cohérent, sans dénaturé le personnage, qui devient nettement terre-à-terre que la Satanna Hellstorm qu'on connaît pas. Dans tous les cas, on sent pour le moment que le duo Helstrom est particulier mais hautement complémentaire. Cet épisode souffre encore de quelques longueurs, mais une fois encore, la fin est relativement intéressante pour nous maintenir attentif à la suite. Quand verrons-nous plus directement cette mystérieuse organisation ? Quand verrons-nous plus directement ces démons qui rôdent autour des personnages principaux ? Peut-on d'ailleurs les qualifier ainsi ?

Hel103

S01E04 : Containment - Un ennemi démoniaque ressemble contre lui un groupe inhabituel. Daimon et Ana se rendent à San Francisco à la recherche de Yen et d'un artéfact qui pourrait les aider à vaincre l'ennemi. Ana raconte à Daimon ses activités extraprofessionnelles et la foi de Gabriella est attaquée.

Décidément, je commence à être fasciné par le personnage d’Ana Helstrom. Au vu de ses agissements, que ce soit par les « activités extraprofessionnelles » dont il est question dans le synopsis ou même de son comportement dans cet épisode, les interrogations de Daimon sont également celles du spectateur : emprunte-t-elle progressivement la même voie que son père ? D’ailleurs on s’y perd un peu dans cette histoire de Mère et de Père. Il est clair que Daimon et Ana cherchent à tuer leur géniteur démoniaque, mais lui … que veut-il de ses enfants ? Et quid de la mère dans tout ça ? Dans quel « camp » se trouve-t-elle ? Si tant est qu’il s’agisse d’une histoire de camp … Il est clair que ce qui la possède n’est pas avec les jumeaux, mais ce crâne ne lui fait du bien. Notons l’apparition de The Blood dans cet épisode. Il s’agit dans les comics d’une espèce qui avait parti lier avec le premier Sorcier Suprême et s’était confrontée aux Ghost Riders. On retrouvait parmi eux notamment Caretaker …

Hel104

S01E05 : Commited - Les choses ne sont pas ce qu'elles semblent être alors que la santé de Mère se dégrade fortement. Tandis qu'Ana recherche Yen, Gabriella offre ses conseils à un étudiant luttant pour comprendre comment les démons vivent parmi nous. Daimon fait une découverte qui est réellement une question de vie ou de mort.

Mi-saison avec de superbes passages autour de la « Mère », dont on commence à comprendre la signification. Avec cette évolution majeure autour du personnage de Victoria, les choses se doivent désormais d’aller de l’avant et surtout à propos du Père. Dans cet épisode, j'ai beaucoup apprécié certains visuels qui nous sont offerts même si, bien évidemment, on fait dans le "cheap" avec les créatures visibles. Espérons donc que les choses s'accélèrent désormais. On retiendra tout de même la constance des fins d'épisodes qui sont toujours à la hauteur.

Hel105

S01E06 : Leviathan - Une force sombre crée une pagaille qui force Hastings et Ana à travailler ensemble. Daimon et Gabriella découvrent que les évènements de l'Hôtel de la Lignée sont connectés. L'identité du démon est révélée, secouant Ana et Daimon jusqu'au plus profond d'eux-mêmes. Yen prend enfin le dessus.

Helstrom tient son épisode référence jusqu’ici avec de l’action et de l’intensité du début à la fin. Ajoutons à cela des effets visuels et horrifiques de plutôt bonne qualité … J’irai même jusqu’à dire que j’en suis surpris. Malgré tout, ces démons qui changent de corps sans qu’on sache par ailleurs qui ils sont réellement … et bien on s’y perd vite dans les moments clé, d’autant plus qu’il est enfin question du Père … Sauf que non. Un peu décevant. Au milieu de tout cela, où est passé Caretaker ?

Hel106

S01E07 : Scars - Avec un puissant démon cherchant un nouvel hôte et Ana luttant pour contrôler ses pulsions les plus violentes, Daimon reçoit une proposition de la Lignée. Le Caretaker se retrouve en mauvaise posture et le Dr. Hastings secoue Daimon avec ses nouvelles révélations sur son passé.

Le passage dans l’ombre … C’est ainsi qu’on pourrait résumer cet épisode, tant pour Ana que pour Daimon. Cette première a presque atteint un point de non-retour dans une situation où elle semblait bêtement presque le contrôle. La déconstruction du personnage est extrêmement intéressante et on s’impatiente de voir rapidement des interactions avec Père. Du côté de Daimon, la scène finale est relativement bien mise en scène et cache bien les limites de la série dans l’exploitation du surnaturel du personnage. Certes, il y a des flammes, certes, il y a le symbole sur le torse, mais l’ensemble reste trop limité vis-à-vis de ce qui pourrait être fait. On se pose alors des questions sur ce qu’aurait été la série Ghost Rider, et ce malgré les qualités dans Les Agents du S.H.I.E.L.D. Ceci étant dit, toujours pas d’avancée quant au Père. Le flou reste total et il est difficile d’émettre des théories …

Hel107

S01E08 : Underneath - Les relations s'étendent à mesure que les enjeux augmentent. Pour sauver une vie, Hastings et Ana doivent faire l'impensable. Gabriella et Daimon se rendent à sa maison d'enfance à la recherche d'une vieille relique. Mère perd un fils mais obtient un héritier.

Quelle fin d’épisode intense, c’est le cas de le dire ! Il est clair que lentement mais sûrement, ce dénouement allait arriver, mais ce retournement de situation à deux épisodes de la fin … De la folie. Plus le temps passe, moins la confusion s’éclaircit. Notamment au niveau des marques des démons … Ce n’est pas la Mère qui avait marqué le personnage à la fin et pourtant … Elle est ici. Au milieu de ce jeu de chaises musicales et possessions démoniaques, on ne saisit vraiment pas ce que veux la Mère. Ses ambitions sont inconnues et le temps presse. Car quid du Père ? On parle de lui à chaque épisode. Il finira par n’avoir que peu ou pas de temps à l’écran. Du bon et de l’inquiétude donc.

Hel108

S01E09 : Vessels - Daimon et Gabriella se retrouvent dans un nouveau territoire perturbant. Ana doit prendre une décision qui changera le cours de la vie des jumeaux d'une manière irréversible. Victoria tente de se racheter mais il pourrait être trop tard.

Le plan de la Mère est donc révélé. Il aura fallu 9 épisodes de flou et de métaphores pour comprendre enfin un besoin presque futile. Toute cette histoire ne vient cependant toujours pas coller avec celle du passé du trio Helstrom et tout ce qu’a fait subir le père. Si tous ces démons ne le suivent pas, alors qui est-il vraiment ? Il ne peut pas être le simple tueur en série qui est décrit jusqu’ici puisqu’il y a du surnaturel derrière ses actes (mort et résurrection supposée, scarification de Daimon avec une étrange lame …). Mais on se pose tout de même des questions : est-il le même personnage que dans les comics ? Demeure-t-il la vraie menace de la série ou est-ce que Mère est en fait dans ce rôle ? Notons la présence de Kevin Tancharoen à la réalisation de cet épisode. Il était l’une des pièces maîtresses d’Agents du S.H.I.E.L.D. avec pas moins de 16 épisodes réalisés. On le retrouve également à la réalisation d’épisodes pour les séries Iron Fist et Inhumans, mais également pour pas mal de séries chez DC Comics.

Hel109

S01E10 : Hell Storm - Ana et Daimon combattent pour sauver une âme mais seul Yen peut être victorieux. La nouvelle perspective de Gabriella va à l'encontre des croyances de Daimon, créant des tumultes au sein du groupe. Victoria s'unit avec Daimon et Ana, mais leur victoire vient avec un lourd tribut.

Fin de saison série pour Helstrom avec un ultime épisode extrêmement solide. Objectivement, ce dénouement est bon, nettement au-dessus de certains que Marvel Television a pu nous offrir par le passé, notamment du côté de Netflix. Subjectivement, j’ai beaucoup apprécié mais je reste sur une forte dose de frustration, notamment parce que j’ai été mené là où la série ne va pas. Définitivement tout tourne autour de la Mère. La question du Père demeure ainsi en suspens. Et malgré tout, la série s’offre une ouverture finale extrêmement large pour une suite … qui n’arrivera jamais. Helstrom est mort-née en même temps que Marvel Television disparaît, c’est un fait. Saluons tout de même la belle réalisation et la belle écriture de ce final. C’est même paradoxal que tout s’achève ainsi que ces personnages alors que le monde dans lequel ils vivent est froid à souhait. Les effets visuels sont réussis ! Malgré les limites flagrantes de la série, notamment budgétaire, Daimon s’est approché plus que jamais de son apparence comics avec ce superbe trident. Un bon point, là où d’autres séries se contentent de vagues clins d’œil.

Hel110


Daimon et Ana Helstrom sont le fils et la fille d'un mystérieux et puissant serial killer. Les frangins ont une dynamique compliquée alors qu'ils traquent les pires atrocités de l'humanité – chacun avec son caractères et ses capacités.

La série Helstrom est sortie le 16 octobre 2020 sur la plateforme Hulu avec Tom Austen dans le rôle de Daimon HelstromSydney Lemmon dans le rôle de Ana HelstromElizabeth Marvel dans le rôle de Victoria HelstromRobert Wisdom dans le rôle de CaretakerJune Carryl dans le rôle du Dr. Louise HastingsAriana Guerra dans le rôle de Gabriella Rosetti et Alain Uy dans le rôle de Chris Yen.

 

Helstrom