Daredevil (S3) – La saison 3 est disponible sur Netflix !

L’image contient peut-être : intérieur

Daredevil – La saison 3 est disponible sur Netflix !

Par Lucas VAURIE – le 20 octobre 2018

Démon de Hell's Kitchen ... à l'aide ! Le Netflix-verse s'écroule, tant qualitativement que quantitativement parlant (aurevoir Iron Fist et Luke Cage) ... Il nous faut de l'excellence. Ni plus ni moins, et Daredevil en est capable après deux saisons excellents. Le retour du Caïd et l'entrée en scène du mythique Bullseye permettront à Netflix de sortir la tête de l'eau ?

Avis de Lucas Vaurie

Il n’y aura qu’une seule question qui fera débat … La saison 3 de Daredevil est-elle la meilleure ? Certainement. Adaptée d’une histoire fantastique, ajoutant et ramenant des personnages solides (le Caïd et Bullseye) et un avec un Daredevil qui n’a rien à perdre … cette saison 3 était vouée à la réussite. Et tant mieux, après des saisons 2 chaotiques de Jessica Jones et Iron Fist, et une autre de Luke Cage meilleure que la première mais qui a laissé un arrière-goût de longueur : le changement c'est maintenant !

Portée par une réalisation excessivement bien travaillée (musiques transcendantes, jeux de lumières pour mieux retranscrire les comics), cette saison 3 de Daredevil est définitivement la meilleure. A mon échelle, la saison 2 occupait auparavant cette place : pas de ventre-mou grâce à une saison coupée en deux intrigues (Punisher et Elektra), des personnages emblématiques et adaptés à merveille. Là où la saison 3 fait mieux, c’est dans l’antagonisme. Le Caïd (Vincent D’Onofrio) et Bullseye (Wilson Bethel) font mieux que la Main. Mention spéciale pour D’Onofrio, toujours aussi exceptionnel. Il est taillé pour le costume blanc de Fisk ! N’oublions pas Matt Murdock … Charlie Cox est toujours aussi impérial (voire plus encore !) et il est impossible de ne pas mentionner le plan-séquence mémorable de 10 minutes dans l’épisode 4. Parmi les autres personnages, une bonne note pour Ray Nadeem (Jay Ali) qui brille par sa sensibilité au milieu d’un FBI scénarisé avec beaucoup d’humour (comment Bullseye a-t-il pu être intégré à l’organisation ?). Karen Page (Deborah Ann Woll), que je déteste habituellement, tire également son épingle du jeu … enfin.

Du côté de l’histoire, la deuxième partie de saison est légèrement moins bonne que la première, la cause à un centrage sur les défaillances du FBI, là où la première installe le retour physique et psychologique de Matt Murdock, pour mieux le détruire quelques épisodes plus tard. Jamais le héros n’avait été mis à rude épreuve comme ici. Fort heureusement, le dénouement final est à la hauteur de la saison. Les combats sont toujours aussi intenses et mieux encore : innovants. Remercions pour cela les capacités de Bullseye ! On regrette néanmoins le fait que la fin de saison reste dans le schéma classique des séries Netflix / Marvel : une résolution dans l’épisode 12 qui tombe à l’eau à la fin de celui-ci, pour mieux préparer la fin dans le 13.

En conclusion, c’est une vague de bonheur qui ressort de cette saison 3 de Daredevil, mais à terme … quelle sera la suite. On veut plus de Daredevil, mais à l’heure où Iron Fist puis Luke Cage sont annulés, la question se pose. Peut-être qu’il est temps pour Daredevil – le héros sans faute de Netflix – de s’élever un peu … sortir un peu de l’univers urbain qui tourne en rond.

Avis de Valentin Sérée

Que dire, que dire... Daredevil part forcément avec une force qui est aussi un handicap : c’est la série Marvel/Netflix qui convainc le plus, depuis ses débuts.

C’est ainsi que la saison 3 commence, après 8 épisodes de « Defenders » qui ont globalement divisé... mais le pari est réussi. Daredevil parvient à préserver ses forces et à se renouveler encore une fois.
Le héros de Hell’s Kitchen fait son retour après un passage par la case « laissé pour mort », et réendosse le costume pour faire face à son plus grand ennemi : le Caïd.


Comment ne pas commencer avec les deux acteurs principaux de cette série...
Matt Murdock, plus désabusé que jamais, incarne un Daredevil qui porte ses coups et met plus que jamais à profit ses capacités. Perdu sur sa place en ce monde, il reprend néanmoins le combat très tôt, et c’est plaisant. Enfin un héros qui ne pleurniche pas pendant une éternité...

De l’autre côté, D’Onofrio reprend son rôle de Wilson Fisk et nous régale ! Il EST littéralement le Caïd, tout droit sorti d’une planche de comics, desservi par un jeu remarquable. Il mérite indéniablement une visibilité plus importante... Manigance, trafic, corruption, et même défi physique... Je veux voir ces deux personnages évoluer avec un jeune Spidey : sa naïveté et inexpérience face à Daredevil, avec un Caïd cherchant à manipuler le Tisseur. Espérons ! 

Dans le même temps, cette saison nous introduit 2 nouveaux personnages principaux. Nadeem semble interéssant de prime abord, avant de faire une succession de mauvais choix le jetant dans la gueule du loup... mais revient sur le devant de la scène et devient le personnage le plus attachant.  L’Agent Poindexter pointe aussi le bout de son nez. Des scènes toutes plus impressionnantes les unes que les autres, ses tendances psychopathes s’avèrent passionnantes. Et son 'pouvoir' est jouissif. Génial !
Mention à l’excellente réalisation, dans la passion du détail tant visuel que sonore. Qui peut nier la beauté de l’épisode 5 ?
Sans oublier la prouesse du plan séquence de 10mn dans l’épisode 4... Du génie. Respect !

Quelques points noirs à mes yeux, néanmoins.
Karen. Pourquoi ? Pourquoi garder un tel personnage, dont les actions ne font que bouleverser les plans des autres ? On en vient à souhaiter sa mort... en vain. Et lui donner un épisode entier était-ce réellement utile...? De plus, cet épisode amène à une déception qui est dans le même temps un soulagement : ces flashbacks laissent miroiter la joie du départ de Karen « grâce » à sa mort, mais le fait de voir cette facilité finalement évitée en fin d’épisode est un très bon point pour la série.

Quelques regrets également : Daredevil est publiquement désigné comme menace à la télévision, alors que laissé pour mort, et aucun Defenders ne vient jeter un œil ? Manque de cohérence (ou de moyens), suffisant pour laisser une ombre au tableau.
Peut être aussi que les épisodes gagneraient â être encore raccourcis de quelques minutes, pour éviter les temps morts, classiques des séries Netflix (mais Daredevil s’en sort globalement bien).
Ultime regret : pas de vrai Bullseye cette saison, avec cette scène finale relançant une éventuelle saison 4 sans réel intérêt (Bullseye était déjà là, que faire de plus ?); ni de Daredevil rouge... Vite la suite ?

Pour conclure, il est indéniable que Daredevil reste LA meilleure série Marvel/Netflix. J’aurais personnellement aimé que cette saison marque une fin pour le personnage, du moins sur le format Netflix. Je pense que la plateforme n’a plus grand chose à offrir et les récentes annulations des autres shows témoignent bel et bien d’une baisse de succès de ces séries. Triste de voir que ce personnage se contraint à rester isoler, alors que je suis certain que Disney a les moyens de récupérer le personnage sur sa plateforme Disney Play ! C’est ce qui peut arriver de mieux à Daredevil, alors en pleine apogée…

Avis de Rian Tehami

À venir


Alors qu'il vivait reclus depuis des mois, Matt Murdock réapparaît. Profondément meurtri, il désespère de son avenir de justicier sous l'habit de Daredevil comme de son rôle d'avocat sous les traits de Matthew Murdock. Mais quand son ennemi juré Wilson Fisk sort de prison, Matt doit prendre une décision : continuer de se cacher aux yeux du monde ou accepter son destin de héros.

La saison 3 de Daredevil est disponible depuis le 19 octobre 2018 en VF et VO sur Netflix avec Charlie Cox dans le rôle de Matt Murdock / DaredevilElden Henson dans le rôle de Foggy NelsonDeborah Ann Woll dans le rôle de Karen PageVincent D'Onofrio dans le rôle de Wilson Fisk / CaïdJoanne Whalley dans le rôle de Sœur MaggieJay Ali dans le rôle de Ray Nadeem et Wilson Bethel dans le rôle de Benjamin Poindexter / Bullseye.

Daredevil Série TV

2015 - 2018 —  Marvel CinéVerse
La création et la gestion du site sont faites par passion. Vous souhaitez nous rejoindre ? Contactez-nous !
Le contenu du site, bien que non-inédit, provient d'un gros travail personnel ou de traduction. Merci de respecter cela.
Lucas Vaurie
(créateur et administrateur) - lucas.vaurie@marvel-cineverse.fr
N'hésitez pas à nous signaler un quelconque problème (orthographe, envie d'une page, erreurs ...).